The World of Samouraï

Au Japon féodal, trois clans règent : les Otori, les Tohan, et les Seishuu. Entrez dans l'un de ses clan, ou de ne pas être dans un clan, et arpenter le pays pour faire votre vie.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Présentation d'Otori Tsukiyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Otori Tsukiyo
Apprenti(e) Médecin
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 27
Date d'inscription : 28/04/2009

Fiche de personnage
Points de vie:
3500/3500  (3500/3500)
Points d'énergie:
3000/3000  (3000/3000)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Présentation d'Otori Tsukiyo   Jeu 30 Avr - 0:09

Bonjour à tous ! Voici une nouvelle venue sur ce forum, je dois avouer que l'annonce (bien qu'incomplète Wink) m'a convaincue de m'inscrire. J'espère que la petite incartade que je ferai en jouant un personnage féminin ne vous gênera pas - et en fait ya intérêt sinon peu de filles viendront s'inscrire Razz.


Nom : Otori

Prénom : Tsukiyo, c'est-à-dire "fille de la lune" d'après mes souvenirs

Surnom : Tsuki/Tsutsu

Age : 20 ans

Ville fortifiée : Hagi

Métier : Apprentie médecin

Description physique :

Jolie mais un peu ronde. Sourire attirant pas assez pâle. Voilà comment on décrivait la pauvre Otori Tsukiyo. Et pourtant, on s'étonnait encore qu'elle n'ait pas trouvé de mari à son âge (eh oui, une femme de 20 ans, c'est vieux dans le Japon médiéval) ! Ce n'était pas faute d'essayer mais malgré ses longs cheveux violets et ses beaux yeux couleur ambre, on regardait Tsukiyo, on la désirait même mais jamais, - ô grand jamais - on ne songeait à l'épouser. Il faut dire que la jeune femme n'avait pas la carrure attendue d'une bonne et noble épouse : grande, forte de carrure et pas assez de couches de kimonos pour cacher son excès de rondeur, tous les hommes de son rang cherchait donc femme ailleurs. Dans sa jeune soeur, par exemple. Malgré ses magnifiques kimonos aux couleurs vives et chaudes, adaptés aux saisons, personne ne souhaitait lui faire des enfants légitimes.


Description mentale :

Otori Tsukiyo avait beau avoir un fort caractère, cette absence de futur époux l'a toucha beaucoup lors de son adolescence. Se sentant trahie, elle se créa un nouveau masque.

Oh je ne vous avais pas dit ? Le caractère de Tsukiyo peut s'expliquer en trois masques superposés les uns aux autres. Le premier s'appelle "Education" et alterne la politesse à l'excès, le respect des convenances, l'élégance et l'attitude particulièrement étudiée, jamais naturelle. Un sentiment de superficialité se dégage de la jeune fille depuis sa plus tendre enfance mais avec le temps, Tsukiyo apprit à maîtriser complètement les apparences, ce qui n'est pas sans appeler une certaine admiration de son entourage envers elle. Bien que certaines mauvaises langues disent que notre grande Tsuki peut paraître maniérée, elle n'en reste pas moins gracieuse et parfaite maîtresse de maison. Un véritable masque de cristal.

Il suffit de franchir la porte des appartements d'Otori Tsukiyo pour apercevoir un peu de sa véritable et perfide personnalité : langue de vipère, elle n'hésite pas à dire franchement ce qu'elle pense des gens mais dans leur dos (Very Happy). Particulièrement soupçonneuse et perspicace, Tsukiyo n'a pas son pareil pour découvrir les intentions cachées de ses interlocuteurs. C'est alors que sa sournoiserie prend toute son ampleur : quoi, cet homme a une faille ? Ne la révélons pas et profitons en ! De toute façon, l'honnêteté ne fait pas partie de ce noble monde. Autant dire qu'il est préférable de plaire à la jeune femme si l'on ne veut pas de maître chanteur. Serpent au masque de verre.

Mais pour connaître réellement cette vipère, il faut franchir la porte de son coeur, comme pour chacun. Si jamais vous avez la chance (si si) de recevoir sa confiance et son amitié, vous pourrez toujours compter sur elle. Le peu de personnes sur lesquels Tsukiyo peut se reposer leur donne une immunité à toute épreuve de son point de vue : elle vous sera toujours fidèle et fera toujours son possible pour vous aider. (J'ai pas dit vous être agréable, faut pas pousser Razz !) Attentionnée et aimante lorsqu'aucune oreille indiscrète n'est présente, elle vous soutiendra toujours pour atteindre le pouvoir - même si son ambition tatillonne la tentera à chaque fois pour vous souffler la place sous le nez. Par contre, évitez de froisser son égo : rancunière et orgueilleuse, elle vous le ferait payer pendant un bon moment. Masque de marbre.

Ah et j'oubliais, il est évident qu'Otori Tsukiyo déteste toutes les personnes comme elle Very Happy...

Famille :

Mère absente et père trop occupé par la politique, famille noble classique. Première fille d'une longue génération mâle d'Otori, la déception a évidemment suivi les premières minutes de son existence. Et lorsque sa soeur - de 6 ans sa cadette - naquit plus belle que le jour, sa vie finit par disparaître complètement aux yeux du monde. Bien que Minami soit elle aussi une fille, elle avait au moins plus de chance que sa soeur aînée de se marier. Seule Kahori faisait exception à la règle. Servante attitrée de Tsukiyo, une tendre complicité s'installa entre les deux êtres au fur et à mesure des années : cette servante prit alors la classique place de la mère de substitution.


Habitat :

Du haut de sa colline, l'impressionnante bâtisse familiale surplombe la ville fortifiée de Hagi. La mer borde les remparts de la ville tandis que le vent effleure délicatement le bois verni du domaine Otori, constitué de trois étages. S'élevant et s'ouvrant vers le ciel par les nombreuses fenêtres de la maison, la douce lumière du matin peut alors s'infiltrer dans les chambres familiales collées les unes aux autres au dernier étage. Un simple futon centré au milieu de la pièce appelle tous les regards, jusqu'à ce qu'on le range dans l'armoire de bois contenant tous les kimonos et vêtements de cérémonie. Il suffit de descendre d'un étage pour découvrir les deux immenses salles d'eau pour homme et femme, leur vestiaires et même une source d'eau chaude, témoin de tout relaxement (et même d'autre chose Wink...). Puis, au premier étage s'ouvrent le salon de réception et la salle à manger, l'un vide ormis un sompteux tapis pourpre et l'autre seulement composé d'une table basse et d'une couverture chauffante émeraude. Le rez-de-chaussée, étage bas de la maison, ne renferme que le vestibule et bien plus loin, les cuisines et les petites chambres et salles d'eau des serviteurs. Les privilèges ne sont pas les mêmes pour tous !

Histoire :

Une naissance


Une froide journée d'hiver s'achevait. Une lune glaciale et sévère éclairait peu à peu le ciel noir, projetant sa douce lumière sur la plaine désertique entourant Hagi. Peu peu, la lueur lunaire recontraît celle des feux éclatants de cheminées s'échappant des fenêtres du domaine : les demeures Otori brillaient alors de milles feux sous la lente caresse du vent. Les immenses arbres centenaires agitaient gentiment leurs feuilles devant les fenêtres illuminées. Une atmosphère de mystère et d'attente était créée.
Sur le haut de la colline Ouest de Hagi, un joli couple soupait calmement, sans invités et sans un mot. Puis lorsque le dessert fut amené par Kahori dans la salle, un cri s'éleva dans le silence. Surprise et incompréhension du mari quand il regarda son épouse serrer si fort son gros ventre : que lui arrivait-il encore ? (Il est courant que les maris en aient assez de leurs épouses lorsqu'ils sont confrontés aux demandes insensées d'une femme enceinte Razz.) Seule la servante comprit aussitôt et alla chercher le médecin du village. Le reste de la soirée fut brisé par des cris de douleur et des halètements. La lune, mécontente de tant de vacarme, regardait l'enfant naître d'un mauvais oeil. Mais lorsqu'un nouveau cri transperça la nuit, la lune s'attendrit. Cette pauvre petite chose avait tout de même quelque chose d'émouvant, même si elle était couverte de sang.


Une enfance


La mère survécut à l'accouchement. Au premier coup d'oeil qu'elle jeta sur l'enfant, elle se sentit humiliée et déçue : elle n'avait pas réussi à donner un fils à son époux. Tsukiyo fut donc directement envoyée - pas avec une raquette de tennis quand même - dans les bras de la nourrice et ne les quitta que pour passer dans ceux de Kahori. L'enfant n'approcha alors que peu ses parents durant toute son enfance et plus du tout après la naissance de Minami, six ans plus tard. Une telle déception ne devait pas se montrer.
La petite fille grandit donc lentement sous le regard bienveillant de sa servante préférée, contre qui elle avait droit de se serrer si elles étaient seules. Et dès qu'elle eut 4 ans, on mit un terme à l'innocence et à la liberté de l'enfant : il était temps qu'elle apprenne à se comporter comme une noble dame devait le faire. Une longue et fastidieuse éducation comportementale commença. La demoiselle devait apprendre à marcher avec dignité, parler poliment avec élocution et retenue à la fois, ne jamais dévoiler ses émotions et connaître toute la politique actuelle ainsi que la généalogie de ses chers parents. Bon courage petite Tsuki ! Mais les années passèrent, ses connaissances devinrent conséquentes et la jeune Tsukiyo pût à nouveau avoir du temps pour elle.


Une adolescence


La jeune fille de 10 ans se mit alors à vadrouiller lors de ses soirées de liberté, chaque fois à la recherche d'un nouveau trésor. La Lune était devenue sa complice, c'est sous sa lumière bienfaisante que la vie se révélait vraiment aux yeux de Tsukiyo ; c'était la nuit qu'elle découvrit tous ces trésors. L'argent était devenu sa passion : on pouvait tout avoir avec l'argent, ses tuteurs n'arrêtaient pas de lui répéter son importance dans la vie et la politique ! Alors elle, elle devait avoir le plus d'argent possible pour que ses parents soient les plus forts =3. C'est ainsi que son trésor se résumait par quelques ryos égarés sur les routes, des brosses à cheveux, des épingles ou même des morceaux de viande séchée. Heureusement que personne ne savait à quel jeu s'adonnait la petite Otori ou la Honte aurait été totale !
Seulement, une nuit lors de l'équinoxe d'automne, la malheureuse Tsukiyo ne réussit pas à dénicher son trésor de la semaine. Bouleversée et mécontente, la jeune fille ronchonnait dans sa barbe que c'était pas juste, qu'un mauvais génie avait dû la maudire ce jour-là - et Tsuki s'empressa de se promettre d'aller prier une divinité sous peu - et que pas juste et scregnegne ! Une moue peinte sur son visage crispé, elle franchissait le seuil de la demeure familiale quand des voix connues parvinrent à ses oreilles.


- T'as vu où elle est partie l'Otori là ? ... Elle est encore allée traîner dans la boue c'te bécasse ! , Ricanait la voix d'Emiko, une de ses camarades de son cours de maintien.

- Ouais ! Et en plus, on dirait une grosse vache quand elle se baisse comme ça ! ... Pas comme toi, ma chère Izumi Wink ! , Lui répondit d'un ton enjôleur le Casanova de la bande (oui, leurs hormones se réveillent très vite chez ceux là Razz).

Les larmes coulaient doucement sur les joues rougies de la jeune Tsukiyo. Un étrange gong retentissait dans son crâne, le son d'un verre brisé, la résonnance d'une illusion détruite. Son innocence venait de prendre fin. Le maître de la méchanceté enfantine avait déclaré le terme de sa candeur : elle s'enfuit donc le plus silencieusement possible vers sa chambre et y pleura de tout son soûl. La nuit était déjà bien avancée lorsque Kahori vint la retrouver dans son antre, étonnée de voir encore de la lumière provenir de chez elle. Elle trouva sa protégée le visage dévasté et le coeur en plus mauvais état encore. Doucement, elle l'attira contre elle et sans un mot, attendit que sa jeune maîtresse se confit à elle. De longues traînées de sel coulèrent à nouveau du menton de la petite fille sur le vêtement de sa servante, des larmes de délivrance. Kahori ne pût contredire la phrase assassine du jeune homme, il est vrai que Tsukiyo était un peu trop large pour son âge mais elle avait beau alléger sa nourriture, l'enfant demeurait la même. Cette carrure trop large pour une fille la hanterait tout au long de sa vie.


Dernière édition par Otori Tsukiyo le Lun 11 Mai - 23:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otori Shigeru
Empereur / Seigneur du clan Otori
avatar

Nombre de messages : 189
Age : 23
Date d'inscription : 04/02/2008

Fiche de personnage
Points de vie:
3500/3500  (3500/3500)
Points d'énergie:
3000/3000  (3000/3000)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Lun 4 Mai - 18:00

Bienvenue !! =D

Tout d'abord, merci de t'être inscrite sur ce forum! Ca fait plaisir de voir quelqu'un Smile. Ce n'est pas que je commençais à désespérer mais je commençais à désespérer.

Puis j'ai commencer à lire ce que tu as écris. C'est intéressant, et je n'en attends pas moins pour la suite Wink.

Enfin, j'espère que ta présence redonnera un souffle de vie à ce forum. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldofsamurai.team-talk.net
Seikatsu
Chef des troupes médicales
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 23
Date d'inscription : 04/02/2008

Fiche de personnage
Points de vie:
5800/5800  (5800/5800)
Points d'énergie:
4300/4300  (4300/4300)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Ven 8 Mai - 15:54

Bienvenue et désolé du (GRAND même très GRAND) retard ^^' super présentation tu veux nous faire un roman je vois ^^ mais bon au moins tu en fais une ^^ sinon n'oublie pas de te faire un avatar et si possible une signature! Amuse-toi bien! Wink

_________________
Je ne me rappelle plus de mes souvenirs d'enfance... Juste des mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otori Tsukiyo
Apprenti(e) Médecin
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 27
Date d'inscription : 28/04/2009

Fiche de personnage
Points de vie:
3500/3500  (3500/3500)
Points d'énergie:
3000/3000  (3000/3000)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Ven 8 Mai - 21:11

Bonsoir ^^ !
Merci à vous deux et scusez de mon retard, j'avance peu à peu dans mon roman ma présentation, mais certaines nouveautés m'ont un peu occupée jusque là. Mais merci Seikatsu pour la remarque, mon ordinateur avait décidé de manger mon avatar sans me le dire - évidemment - O_o ! Du coup, je l'ai remis et je vérifierai de temps à autre qu'il reste bien.
Par contre, pour la signature, je voudrais bien mais je n'ai pas la possibilité de faire du graph' (encore le méchant n'ordi) donc je ne peux pas le faire moi-même... Si quelqu'un est volontaire, j'suis preneuse évidemment Razz ! Bon, j'essaye de me ré-atteler à ma prés' ce soir. Merci pour tout et à bientôt en RP !

Ps : Est-ce que je vous fais peur si je vous dis que je fais une petite présentation, là ? xD *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seikatsu
Chef des troupes médicales
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 23
Date d'inscription : 04/02/2008

Fiche de personnage
Points de vie:
5800/5800  (5800/5800)
Points d'énergie:
4300/4300  (4300/4300)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Lun 11 Mai - 7:14

lol ok pas dproblème pour ta signature jpourrais essayer mais il faut que tu mdise quelle image tu veux. Et jvoulais te demander aussi, tu te connectes quand? Parce que moi j'en ai marre de me connecter quand y a personne T^T

_________________
Je ne me rappelle plus de mes souvenirs d'enfance... Juste des mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otori Tsukiyo
Apprenti(e) Médecin
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 27
Date d'inscription : 28/04/2009

Fiche de personnage
Points de vie:
3500/3500  (3500/3500)
Points d'énergie:
3000/3000  (3000/3000)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Lun 11 Mai - 23:13

Ben quand je me connecte ? Environ maintenant, vers 22h... xD Et je risque pas d'être là à 6h du matin, tu faisais quoi debout o_o ?? T'es au Canada ou dans un autre pays avec un décalage horaire ?!
Mais pour l'image, ce que tu voudras tant que c'est une fille avec des cheveux violets Razz !

Par contre, désolée d'avancer si lentement avec cette présentation, j'ai franchement du mal à gérer tous les fronts en ce moment... Et le RP passe malheureusement en dernier :/. Mais j'vais y arriver, si si si !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otori Tsukiyo
Apprenti(e) Médecin
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 27
Date d'inscription : 28/04/2009

Fiche de personnage
Points de vie:
3500/3500  (3500/3500)
Points d'énergie:
3000/3000  (3000/3000)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Lun 11 Mai - 23:35

[Désolée du double-post et d'avoir coupé le texte, mais j'ai dépassé la limite autorisée :/.]

L'amour


Que serait une vie sans amour ? Une simple accumulation de déceptions. Alors bien sûr, à l'aube de ses 15ème printemps, Tsukiyo succomba au charme d'un beau mâle ténébreux du nom d'Orlando Bloom d'un jeune noble, lointain cousin par alliance, en visite dans leur belle province de Hagi. Le jour où, dans un rayon éclatant de soleil, il était entré dans sa demeure et dans sa vie, notre ronde mais néanmoins jolie Tsuki avait senti son coeur s'emballer à sa vue. Des yeux vert émeraude plantés dans ses yeux. Une chevelure voilant au vent. Noire comme sa chère nuit. Une allure de Dieu grec. Katsuo. Katsuo, un nom qu'elle se répétait sans cesse. Ce nom finit par la hanter jour et nuit. Son sommeil s'agita, ses repas se firent de moins en moins copieux, la jeune fille pâlissait à vue d'oeil - à la grande joie de Tsukiyo et l'inquiétude de Kahori. Puis, lorsqu'elle se sentit assez belle pour affronter le regard de cet homme, l'enfant Otori s'arrangea pour multiplier les rencontres : que ce soit pour la cérémonie du thé ou pour les visites du domaine, Tsuki se portait toujours volontaire. Bientôt, tout le monde connut les émotions que ressentait la petite Otori pour cet homme, bien que tout le monde sut aussi comment cela allait finir.

Peu à peu, Katsuo se rendit lui aussi compte de l'attention qu'on lui portait et regarda la jeune fille d'un autre oeil. On ne pouvait pas dire que Tsukiyo ne respectait pas l'étiquette. Elle était toujours polie et distante quand elle le recevait ainsi ; seul le nombre d'occurence de ces occasions paraissait trop élevé. La jeune fille était ravie. Non seulement son bôoo Katsuo était... ben beau, mais il était en plus tellement intelligent et cultivé qu'elle en venait à l'idolâtrer. Cet homme avait tout pour lui et elle le voulait tout pour elle. Elle n'avait plus qu'à attendre que cet adorable dieu vivant veuille bien demander sa main à ses parents. Elle était certaine que cela ne tarderait pas puisque bien de ses regards l'avaient fait rougir jusqu'aux sourcils. En effet, cela ne tarda pas. Quelques semaines après leur rencontre, un homme entra dans sa chambre.

Tsukiyo dormait déjà du sommeil de l'innocence. Elle ne sentit pas le drap qui se soulevait. Elle ne broncha pas quand une main étrangère ouvrit son kimono. Ce ne fut que lorsque cette main s'abattit violemment contre sa bouche qu'elle se réveilla en sursaut. Ne sachant pas si elle cauchemardait ou non, Tsuki se débattit tout de même de son mieux : arrachant, mordant, hurlant. Une peur panique lui tressaillait les entrailles, remuant son estomac jusqu'à lui donner envie de vomir. Rien à faire, elle ne put empêcher l'homme de la découvrir entièrement de ses mains, pas plus que sa bouche. Elle pressentait ce qu'il allait se passer. La terreur lui donna de nouvelles forces alors, lorsque la pauvre enfant sentit le corps de l'homme se rapprocher trop dangereusement de son innocence, des coups de genoux s'enfoncèrent dans le ventre de l'homme. Un cri de douleur s'éleva dans la nuit et Tsukiyo en profita pour ramper vers la sortie. Elle fut rattrapée aussitôt et plaquée au sol d'un bras ferme. Un cri de désespoir s'échappa de la gorge de la pauvre fillette.

- AU SECOURS !!!

- Rah mais tais-toi, idiote ! , Lui ordonna l'autre voix d'un ton sec.

Cette voix, elle aurait pu la reconnaître entre mille ! C'était lui. Son coeur cessa de battre pendant quelques fractions de seconde. L'homme qu'elle aimait tant. Le sang afflua de plus belle dans ses veines. Katsuo... Ce même Katsuo ne s'embarrassa pas de la retourner pour en profiter. Soulevant son kimono d'un geste brusque, la croupe de sa proie nocturne se révélait à lui. Tsukiyo laissa échapper un cri de terreur, voulut lui demander pourquoi il faisait ça, pourquoi lui, pourquoi de cette façon, pourquoi... Il lui cogna violemment la tête contre le sol, lui coupant toute répartie. Elle avait perdu. Et bientôt, elle allait tout perdre...

Heureusement que je suis une gentille narratrice et que je ne peux pas permettre qu'on fasse une telle chose à MON personnage sans MON autorisation ! Ouste ouste ouste, vilain mâle sans scrupule ! Je vais te faire entrer Kahori en moins de deux moi, non mais è_é !

La maternelle servante entra juste à temps. D'abord stupéfaite puis folle furieuse, Kahori oublia en une seule seconde que cet homme-là était noble et qu'il pouvait la faire tuer d'un seul coup de main, elle se rua sur lui, le poussa violemment et le bourra de coups de pieds furieux et vengeurs. Une spectatrice regardait ce carnage d'un air ravagé : la pauvre Tsukiyo effondrée dans un coin, mélangeait les larmes de ses yeux et le sang de son corps... Ces quelques gouttes de sang ne résultaient que de la violence de cet homme affreux mais elles allaient la poursuivre toute sa vie durant...


La vie adulte


Cette scène mit un terme à l'enfance de la jeune fille. L'on pourrait même dire à sa vie : après avoir été consolée par sa servante et mère de coeur Kahori, Tsukiyo avait essayé de redresser la tête et d'oublier sa douleur. Mais la Vie décida qu'elle ne pourrait jamais suivre une décision aussi censée. La rumeur se colporta très vite à travers la ville, les plaines et bientôt toute la société japonaise. Il était officieusement reconnu que Tsukiyo avait abusé le jeune et noble Katsuo de ses charmes au point que celui-ci avait voulu satisfaire ses légitimes désirs. Et bien entendu, la jeune femme n'était plus digne de devenir la femme de qui que ce soit, ayant déjà appartenu à un autre homme - ce qui était faux. Dame Otori dut se résoudre de ne l'être que par son âge avancé et ne put jamais se marier jusqu'à ce jour. Après ce malheureux "incident", elle avait compris qu'elle était désirable mais pas assez estimée pour pouvoir être épouse, malgré tout le fond de teint blanc qu'elle pouvait se mettre sur le visage. Rien ne remplaçait la beauté naturelle et malheureusement pour elle, elle était juste jolie. Et avec des défauts en plus.

Ayant compris ce que serait véritablement sa vie, Tsukiyo devient cette femme aux trois visages, calculatrice et manipulatrice, avide de reconnaissance et de pouvoir bien que fidèle. A la mort de son père - dont elle n'éprouva que peu de chagrin -, elle prit la décision d'occuper désormais son temps libre à l'art du combat, elle savait que cela pourrait toujours lui être utile. Et plus personne n'avait le pouvoir de l'en empêcher, pas même sa mère. Puis, elle s'immisça aussi de nombreuses fois dans sa jeune vie dans les affaires politiques, à travers de nouveaux coups de coeur pour certains hommes, mais jamais aucun ne voulut l'épousa. Elle resta pourtant fidèle à leurs intérêts, sachant qu'on ne pouvait que rarement compter sur quelqu'un dans cette vie d'égoïsme et de médisances. Kahori fut d'ailleurs récompensée à la mesure de son affection à la mort du père de Tsukiyo, en étant promue au rang de chef de la maisonnée. Bien entendu, Tsukiyo ne se gênait pas pour lui faire des cadeaux de temps à autre Very Happy.

Une nouvelle femme se créa après toutes ces épreuves, une femme façonnée par son entourage et ses épreuves, une femme aux trois visages. Maintien gracieux, réactions maîtrisées et discours étudiés, un masque créé de toute pièce par l'éducation. Il fallait savoir se maîtriser dans ce monde de trahisons et de diplomatie. Langue de vipère, perspicace et sournoise une fois les "invités" partis, son deuxième masque était nettement moins alléchant que le premier. Pourtant, cette sincérité ne faisait que pointer légèrement du doigt le troisième et dernier masque, celui révélant une franchise, une fidélité et une attention à toute épreuve envers les proches à son coeur. Il ne suffit pas d'avoir des liens du sang pour être reliés, l'affection est une chose bien plus compliquée. Franchissez tous les obstacles et vous atteindrez un coeur généreux, quoiqu'orgueilleux et avide de pouvoir x). Aurez-vous cette patience, aurez-vous ce courage ?

[Yeaaaah j'ai fini \o/ !! Bonne lecture et bon courage surtout !]


Dernière édition par Otori Tsukiyo le Jeu 14 Mai - 18:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seikatsu
Chef des troupes médicales
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 23
Date d'inscription : 04/02/2008

Fiche de personnage
Points de vie:
5800/5800  (5800/5800)
Points d'énergie:
4300/4300  (4300/4300)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Mar 12 Mai - 8:47

lol pas mal! Et sinon pour te répondre, oui y a un décalage horaire (de 2h =D) j'habite à La Réunion et on a 2h d'avance sur vous! =P

_________________
Je ne me rappelle plus de mes souvenirs d'enfance... Juste des mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otori Tsukiyo
Apprenti(e) Médecin
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 27
Date d'inscription : 28/04/2009

Fiche de personnage
Points de vie:
3500/3500  (3500/3500)
Points d'énergie:
3000/3000  (3000/3000)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Mer 13 Mai - 21:41

Finiiii =D ! J'ai mis le temps mais c'est fait, youhouuuuu \o/ !!
Et veinard(e ? Fille ou garçon ? xD), tu habites là où ya du soleil et la mer bleuue T__T... J'veux au moins du soleil ! Ouiiiiin !! Bref, je sors. rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otori Shigeru
Empereur / Seigneur du clan Otori
avatar

Nombre de messages : 189
Age : 23
Date d'inscription : 04/02/2008

Fiche de personnage
Points de vie:
3500/3500  (3500/3500)
Points d'énergie:
3000/3000  (3000/3000)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Ven 15 Mai - 1:16

Désolé d'avoir mit du temps à répondre mais j'ai des petits problèmes chez moi ^^. Osef XD
Bon bah rien à dire sur la présentation ^^ acceptée hein x). Je vais régler tout les petits détails des inventaires et tout les conneries qui suivent ._.
Et puis moi aussi j'veux du soleil, y'en a marre de la boue @_@. bounce

Ah, au fait. Tu dois également inventer trois technique pour commencer le jeu. Invente le nom, l'effet, combien sa consomme en énergie etc... tu peux aller voir dans les fiches techniques pour te donner une idée de la chose. Tu peux me les envoyer par MP quand se sera bon. Et d'ailleurs ca me fait penser que tu n'a toujours pas fait les tiennes Seikatsu ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldofsamurai.team-talk.net
Seikatsu
Chef des troupes médicales
avatar

Nombre de messages : 170
Age : 23
Date d'inscription : 04/02/2008

Fiche de personnage
Points de vie:
5800/5800  (5800/5800)
Points d'énergie:
4300/4300  (4300/4300)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Ven 15 Mai - 6:42

T^T sumimase! En ce moment j'ai pas d'inspiration sinon c'est veinardE merci ^^ et jpense que si vous voulez du soleil ben cherchez ailleurs parce que en ce moment il fait pas beau >< et il fait froid x]

_________________
Je ne me rappelle plus de mes souvenirs d'enfance... Juste des mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otori Tsukiyo
Apprenti(e) Médecin
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 27
Date d'inscription : 28/04/2009

Fiche de personnage
Points de vie:
3500/3500  (3500/3500)
Points d'énergie:
3000/3000  (3000/3000)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   Dim 17 Mai - 20:12

Ok, je vais y penser alors. Ca va être marrant de chercher des techniques qu'une femme puisse utiliser tout en se dissimulant x). Bref, j'me mets au boulot, merci pour la validation =) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation d'Otori Tsukiyo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation d'Otori Tsukiyo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du projet
» Présentation Muffin
» Présentation d'une future maman entrepreneuse!
» Ma présentation
» fleur de fil : petite présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World of Samouraï :: Avant de jouer :: Présentations-
Sauter vers: